Partenaires



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Equipes de recherche > ÉQUIPE 2 : Discours, praxis, interactions

Programme 3

Interactions médiées

26 mars 2015

Participants : B. Bonu, C. Détrie, S. Mailles-Viard Metz, R. Panckhurst, C. Pélissier, M. Verdier, B. Verine.

Ces recherches visent à décrire et analyser différentes formes d’interactions médiées par des technologies. L’originalité du travail mené est triple :

  • porter attention à des terrains d’étude originaux (voire technologiquement innovants) ;
  • construire des méthodes d’observation et de recueil de données systématiquement adaptées à la nature des terrains sélectionnés ;
  • questionner les processus discursifs, interactionnels et cognitifs qui participent de la structuration de ces échanges interpersonnels médiés, mais aussi interroger le soubassement technologique qui rend ces échanges possibles.

Objectifs

  • Identité Numérique – ID
    Objet de recherche pluridisciplinaire, l’ID est ici abordée à partir de l’examen des différentes modalités de présentation de soi en ligne. Cette recherche, initiée en 2010, a pour objectif : (1) de décrire et analyser les différents régimes de subjectivité tels qu’ils se déploient en ligne en portant une attention particulière à leurs dimensions discursives, affectives et sociales ; (2) analyser et concevoir des dispositifs d’enseignement pour accompagner les enseignants et les apprenants dans des conduites personnalisées, notamment des scénarios de gestion de l’identité numérique à l’intention des apprenants dans la gestion raisonnée de leur identité numérique.
  • Interactions, Technologies, Usages, Conceptions – ITUC
    La recherche se centre ici sur les usages des technologies numériques d’information et de communication synchrones et asynchrones (téléphone, visiophone, chat, IM, forum, blogs, sites de réseaux sociaux). L’objectif de cette action est double :
    — identifier et caractériser les pratiques techno-interactionnelles et sociotechniques qui structurent les usages communicationnels des technologies,
    — valoriser le résultat de ces études dans le cadre de projets de recherche appliquée, conduits notamment avec les partenaires d’Orange Labs (depuis 2010, avec le Pôle de recherche Personal Services, Lannion).
  • SMS – Sud4Science
    Les projets MSH-M (2011-2012) DGLFLF (2012-2013) et PEPS (2013) ont permis de recueillir plus de 88 000 SMS authentiques auprès du grand public (cf. http://www.sud4science.org), puis d’anonymiser le corpus constitué, d’étudier la faisabilité du transcodage et de débuter les analyses (socio-)linguistiques. La mise à disposition du corpus anonymé (et d’échantillons transcodés et annotés) auprès de chercheurs et du grand public est prévue en 2014-2015. Pour la période 2015-2020, les analyses déjà initiées par les chercheurs en sciences du langage, en linguistique-informatique, et en informatique, à la fois à partir des données en provenance des SMS et de celles apparaissant dans les réponses au questionnaire, avec le croisement nécessaire entre les deux, seront menées sur l’ensemble du corpus. L’équipe envisage aussi d’effectuer un recueil de SMS « conversationnels » et de comparer le corpus constitué, nécessairement restreint, avec le grand corpus de SMS « isolés » recueillis en 2011.
  • JERDI - (Jeu responsable : discours et interaction)
    Il s’agit d’observer et analyser les différents modes de prise en charge médiée (forums, assistance téléphoniques, réseaux sociaux…) de joueurs dépendants dans le cadre du jeu responsable. L’objectif est l’analyse des dispositifs et des interactions afin de proposer des descriptions des fonctionnements et des indicateurs utiles à la formation. Cette nouvelle orientation repose sur l’enregistrement et l’observation d’interactions, notamment grâce aux partenariats. L’originalité de l’investigation pluridisciplinaire (avec des psychologues et des sociologues) repose notamment sur l’angle linguistique et interactionnel de l’approche rarement sollicité dans le contexte.

Réalisations prévues

  • Ouvrage pluridisciplinaire sur l’Identité Numérique
  • Ouvrage sur les démonstrations technologisées
  • Développer le réseau scientifique international « Identité numérique »
  • Pérennisation de l’école thématique CNRS Identité Numérique avec une orientation sur les méthodes d’analyses.
  • Partenariat avec le Pôle de recherche Personal Services, Lannion.