Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Equipes de recherche > ÉQUIPE 2 : Praxis, Interactions, Médiations et Humanités Numériques

Programme 2

Environnements interactionnels contraints

13 avril 2015

Participants : L. Alidières, B. Bonu, C. Charnet,, N. Jonchère,, L. Robert

Ces recherches visent à décrire et analyser des pratiques et des interactions dans des d’environnements de travail en cours de transformation technologique, qui participent (i) de la segmentation du cadre de participation, (ii) de l’intersection de réalités sociales « sous-tension », (iii) des processus d’innovation.

Objectifs

  • Identifier et caractériser les modifications et les transformations des pratiques et des catégories d’appartenance
  • Valoriser le résultat de ces études dans le cadre de projets de recherche appliquée

Approche théorique et méthodologique

Une approche ethnographique est déployée pour une analyse conversationnelle et linguistique des interactions impliquant l’enregistrement audiovisuel des activités

Projets

Initiative D’Excellence en Formations Innovantes - Action 13 “Publics empêchés”
Objet : Suivi du processus d’innovation en contexte de réussite des étudiants-détenus en première année universitaire. Ce projet construit sur un partenariat entre différents services de l’UPVM, questionne le traitement de l’accès au numérique et à l’enseignement dans un environnement à la fois sécuritaire et pédagogique. Dans ce cadre, nous étudions l’appareillage catégorielle « détenu-étudiant » et les pratiques sociales, pédagogiques et interactionnelles à l’intersection de l’univers carcéral et du monde universitaire.
Financement : Agence Nationale de la Recherche programme IDEFI « Réussir en 3D… pour une première année Déterminante, Diversifiée et Différente » (2012-2020)
Porté par l’Université Paul-Valéry Montpellier 3
(Lucie Alidières-Dumonceaud, Chantal Charnet)

Small Private Offline Courses in prison
Objet : Suivi du processus d’innovation en contexte d’apprentissage des compétences numériques chez les personnes en situation de détention et leurs formateurs. Ce projet construit sur un partenariat européen avec l’Italie et la Roumanie, questionne le traitement de la réinsertion dans un environnement à la fois sécuritaire et pédagogique. Dans ce cadre, nous étudions l’appareillage catégorielle « détenu-apprenant » et les pratiques sociales, pédagogiques et interactionnelles à l’intersection des mondes carcéral et d’enseignement.
Financement : ERASMUS +
Porté par l’Université Paul-Valéry Montpellier 3
(Lucie Alidières-Dumonceaud, Bruno Bonu, Chantal Charnet)

Harpe
Objet : Suivi du processus d’innovation en contexte d’enseignement à distance . Ce projet questionne le traitement de l’accès aux savoirs dans un environnement sécuritaire et déconnecté d’Internet. Il ambitionne la mise en place d’un dispositif technologique sécurisé et de tutorat.
Financement : Direction de l’Administration Pénitentiaire
Porté par l’Université Paul-Valéry Montpellier 3
(Lucie Alidières-Dumonceaud, Félix Luschka, Nada Jonchère)

Profilage & Interactions
Objet : Suivi du processus d’accueil, de traitement et de prise en charge des femmes ayant subi des agressions psychologiques et/ou physiques. Ce projet basé sur un partenariat avec le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) en Avignon questionne le traitement de la violence, celui de la victime dans un environnement social et . Dans ce cadre, nous étudions l’appareillage catégorielle « femme-victime » et les pratiques sociales et interactionnelles à l’intersection des mondes judiciaire et associatif.
Financement : projet émergent financé par Praxiling
Porté par Praxiling
(Lucie Alidières-Dumonceaud, Nada Jonchère, François Perea, Catherine Ruchon)

Le Centre 15 à l’ère des Humanités Numériques (C15HN) : de la plateforme d’appel au patient urgent (C15HN)
Objet : Observation des pratiques des différents acteurs de l’appel d’urgence afin d’accompagner le processus d’innovation de l’environnement technologique du réseau d’acteurs impliqués dans l’intervention et dans les soins d’urgence. Ce processus vise à rationaliser les activités liées au traitement des appels d’urgence au moyen du développement raisonné et adapté aux contingences de ces activités médicales et organisationnelles, avec des collaborations internationales.
Financement : Région Occitanie et Université Montpellier 3 Paul-Valery
Porté par Praxiling
(Bruno Bonu, Christophe Gely, Louise Robert)

Publications

Retour vers la page de présentation de l’équipe.