Partenaires



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Equipes de recherche > ÉQUIPE 1 : Discours et système linguistique

Programme 1

Dynamique discours / langue

27 juin 2014

Participants : J. Bres, S. Diwersy, C. Gomila, C. Le Bellec, G. Luxardo, A. Nowakowska, S. Sarrazin, A. Steuckardt.

Ce programme vise à proposer une modélisation des processus par lesquels se stabilisent, en langue, des phénomènes discursifs innovants, notamment à travers différentes médiations comme les types de textualité, les genres de discours et, plus largement, les traditions discursives. Il s’agit en effet de repérer et circonscrire les différents paramètres entrant en jeu dans les phénomènes de changement linguistique, selon des diachronies courtes (émergence/obsolescence), moyennes ou longues (grammaticalisation, lexicalisation). Ce questionnement sera travaillé à partir de trois objets principaux :

• Les phénomènes de grammaticalisation
Amorcée dans le précédent contrat (« grammaticalisation des formes itive et ventive en français et dans certaines langues romanes », responsable : J. Bres), l’étude de cette question sera approfondie et étendue : on analyse par exemple la concurrence entre conditionnel présent (partirait) et périphrase itive à l’imparfait (allait partir), la périphrase aspectuelle venir à + infinitif, dans une perspective comparatiste, et l’obsolescence de la périphrase vouloir + infinitif à valeur futurale.

• L’émergence de nouveaux usages
Amorcée dans le précédent contrat, l’étude de l’émergence sera poursuivie. Dans le cadre d’une collaboration avec l’équipe STIH (Paris Sorbonne), on analyse les phénomènes d’émergence des modalisateurs (on va dire, j’avoue…), leur instabilité, leur conceptualisation. En partenariat avec les chercheurs spécialistes d’autres disciplines, cette étude abordera plus spécifiquement le cas de la diffusion de termes/lexies issus des domaines sociopolitiques ou scientifiques, d’après lequel on cherchera à inférer un modèle de diffusion de la terminologie spécialisée à la langue générale.

• Les discours épi- et métalinguistiques
En continuité avec des travaux sur les notions et termes grammaticaux entrepris dans le précédent contrat (jugement de l’oreille, dialogisme), on exploite les corpus que constituent les discours épi- et métalinguistiques, observés sur une diachronie moyenne ou longue. On les utilise ici d’une part pour apprécier la diffusion des innovations métagrammaticales (telles les notions de modalisateur, les dénominations des temps verbaux ou la notion de petit mot dans le discours didactique) ou métalexicales (telle que la notion d’emprunt) et d’autre part en tant qu’indicateurs de la diffusion d’une innovation linguistique dans la langue générale, en articulation avec l’étude de l’émergence.