Partenaires



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Equipes de recherche > ÉQUIPE 3 : Parole et discours : fonctionnement/ dysfonctionnement et appropriation

Programme 1

Vocalité et discours

17 janvier 2015

Participants : C. Dodane, L. Fauré, F. Hirsch, J. Sauvage, B. Verine.

« Nous décortiquons le langage pour en débusquer le sens sémantique, puis nous jetons la voix comme nous nous débarrasserions d’un détritus » (Karpf, 2008) : la spécificité de ce programme est précisément de s’intéresser à la dimension vocale du discours. Si la description des paramètres acoustiques tant qualitatifs (fréquence fondamentale, ratio signal sur bruit, intensité,…) que quantitatifs (vitesse d’élocution, pauses,…), est bien documentée, peu d’études mettent en lien les propriétés vocales et les préférences des auditeurs en termes de voix.

Objectifs
Un premier objectif est de dégager les paramètres acoustiques susceptibles d’expliquer qu’une voix soit qualifiée d’attractive ou de convaincante par différents types de publics (hommes, femmes, experts, sujets naïfs, auditeurs politisés, auditeurs médias, apprenants).
Un second objectif est de décrire la relation existant entre, d’une part, les variations de hauteur et d’intensité et, d’autre part, le sens et la syntaxe. La parole de laboratoire a déjà été l’objet de ce type d’investigation : nous proposerons une méthodologie pour traiter d’autres types de parole (spontanée, médiatique). L’organisation prosodique de la parole et ses conséquences au niveau de la production du discours seront notamment étudiées dans une perspective de modélisation des tours de parole.