Partenaires



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Manifestations scientifiques > Colloques Jeunes Chercheurs Praxiling

Colloques Jeunes Chercheurs Praxiling

Depuis 1999, les jeunes chercheurs de l’équipe Praxiling, au fil des différents rattachements de l’équipe, ont toujours tenu à présenter un colloque reflétant des problématiques ancrées dans le laboratoire. En 1999, le premier colloque rassemblait des contributions sur des aspects du discours et de la production de sens. Par la suite, la prédication (2001), la nomination (2003), la multiplicité des sens dans le discours (2005) et la problématique des analyses du discours et du contexte (2007), les enjeux des pratiques numériques (2009) ont fait l’objet successif des colloques Jeunes Chercheurs. La dernière édition en s’est penchée sur la question des corpus (2011).

Les différentes éditions du Colloque jeunes Chercheurs :

Autres Colloques :


VIIe Colloque Jeunes Cherheurs Praxiling

Corpus, Données, Modèles : approches qualitatives et quantitatives

Université Montpellier 3, 9 et 10 juin 2011

Descriptif
En rassemblant des réflexions sur différents positionnements conceptuels de l’analyse de corpus, qu’ils soient qualitatifs ou quantitatifs, nous souhaitons proposer une vision d’ensemble, mais surtout une vision contrastée et pluridisciplinaire de la réflexion menée sur les pratiques actuelles de constitution et d’utilisation du corpus. Notre démarche ne se limite pas aux corpus textuels, mais souhaite entre autres problématiser aussi la constitution et l’analyse de corpus multimodaux qu’ils soient vidéos ou de nature hétérogène (textuel, vocal, visuel...).

PDF - 759.5 ko
Programme CJC 2011 (version actualisée le 8 Juin)

Comité d’organisation : Lucie Alidières, Sophie Azzopardi, Camille Capelle, Véronique Carrière, Hyeran Lee et Clair-Antoine Veyrier

Comité scientifique :

Melissa BARKAT-DEFRADAS (Praxiling UMR 5267 Université Montpellier 3-CNRS), Olivier BAUDE (Coral EA 3850, Université d’Orléans), Roxanne BERTRAND (Parole et Langage - UMR 6057 CNRS, Université de Provence), Bruno BONU (Praxiling UMR 5267 Université Montpellier 3-CNRS), Jacques BRES (Praxiling UMR 5267 Université Montpellier 3-CNRS), Mireille BILGER (CILSH, Université de Perpignan), Matthias BROTH (Institutionen för kultur och kommunikation (IKK), Linköpings universitet, Suède), Anne DISTER (Centre de recherche VALIBEL / CENTAL, Université catholique de Louvain), Sylvain KAHANE (MoDyCo UMR 7114 CNRS, Université Paris X), Sarah LEROY (MoDyCo UMR 7114 CNRS, Université Paris X), Damon MAYAFFRE (UMR 6039 BCL – CNRS, Université de Nice Sophia-Antipolis), Sylvie MELLET (UMR 6039 BCL – CNRS, Université de Nice Sophia-Antipolis), Lorenza MONDADA (ICAR UMR 5191, Université Lyon 2), Chrysta PELLISIER (Praxiling UMR 5267 Université Montpellier 3-CNRS), François RASTIER (Ertim-INALCO, Université Paris X),

Publication

à venir

Le VIIe colloque Jeunes Chercheurs en balladodiffusion

Le colloque sera prochainement disponible en balladodiffusion sur le site Parole de Chercheurs.

.

.


VIe Colloque Jeunes Cherheurs Praxiling

NEDEP 2009, Numérique (s) : Enjeux, Défis et Perspectives

Montpellier, CNRS, 25 et 26 juin 2009

Descriptif

L’extension des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) s’accompagne de différents changements importants non seulement dans la vie sociale, mais aussi de nouveaux modes d’organisation, d’interactions et de coordination. Dans ce contexte, le support numérique (images, son, textes, vidéo, outils de communication, dispositif local, dispositif Internet, etc.) est devenu une modalité incontournable dans de nombreuses activités humaines.
Le colloque s’est attaché à regrouper dans une perspective pluridisciplinaire en sciences humaines de jeunes chercheurs qui travaillent sur les pratiques numériques, ses les usages linguistiques et sociaux. Il a été ainsi demandé à chacun des participants de répondre à la question suivante : quels sont les enjeux, les défis et les perspectives du numérique dans nos différentes pratiques sociales ?

PDF - 1.9 Mo
PROGRAMME DU COLLOQUE

Comité d’organisation : C. Cacheux, C. Capelle, E. Natale, H. Qotb et C.-A. Veyrier

Comité scientifique : S. Alava (Université de Toulouse-Mirail et Directeur exécutif du réseau universitaire Pyrénées-Méditerranée), B. Bonu, (Praxiling UMR 5267 CNRS - Université de Montpellier 3), J.-F. Bourdet (Université du Maine - Le Mans), C. Charnet (Praxiling UMR 5267 CNRS – Université de Montpellier 3), H. Lièvre, (Directeur CERIMES – Centre de Ressources et d’Information sur les Multimédias dans l’Enseignement Supérieur - Vanves), P. Jullia (Praxiling UMR 5267 CNRS - Université de Montpellier 3), M.-T. Maurer (Directrice du Centre International d’Études Françaises, Université Lumière Lyon2), R. Panckhurst (Praxiling UMR 5267 CNRS - Université de Montpellier 3), S.Rouissi (Université Bordeaux 3) et S. Safourcade (Université de Toulouse-Mirail)

Publication

ISDM N°37 Spécial Numériques (S) : Défis, Enjeux et Perspectives. Actes du VIe Colloque Jeunes Chercheurs Praxiling, Montpellier, les 25 et 26 juin 2009. Disponible ici.

Contributions de Moujahed Al Sabri, Catherine Cacheux, Camille Capelle, Rana Kandeel, Nicole Koulayan, Montiya Phoungsub, Hani Qotb, Florimond Rakotonoelina, Hélène Trellu, Mirsini Tzanavari et Clair-Antoine Veyrier.

Le VIe colloque Jeunes Chercheurs en balladodiffusion

Le colloque est également entièrement disponible en vidéo sur la plateforme de balladodiffusion Parole de Chercheurs.

Lien vers NEDEP 2009 sur Parole de chercheurs

.


Ve Colloque Jeunes Cherheurs Praxiling

CJCPrax2007, Analyses du discours et contextes : quelles relations ?

Montpellier, CNRS, 10-11 mai 2007

Descriptif

Croiser analyse du discours et contexte, dégager en particulier la pesée du contexte sur la matérialité discursive, tel est l’objectif de ce cinquième colloque Jeunes Chercheurs Praxiling, qui aura lieu les 10 et 11 mai 2007 à Montpellier.
La notion d’analyse du discours est ici abordée de façon très large, en l’ouvrant à la théorie des actes de langage, la sociolinguistique, la sociolinguistique des interactions, l’ethnographie de la communication, la pragmatique, l’analyse conversationnelle, la praxématique, les théories de l’énonciation, la linguistique textuelle…
La notion de contexte, quant à elle, est comprise comme l’ensemble des éléments nécessaires à l’interprétation/production du discours (oral ou écrit). Cette définition permet d’envisager le contexte dans des dimensions variées, qu’il s’agisse – de façon non exclusive – du cotexte (environnement discursif), de la situation de communication externe (cadre participatif, cadre spatio-temporel et finalité(s) du discours), des connaissances encyclopédiques, culturelles et discursives (notamment la maîtrise des genres du discours).
Cette simple approche définitoire montre la diversité des configurations pouvant être obtenues à partir du croisement des deux notions mises en relation dans le titre : analyse du discours, contexte – ce que tente de signifier leur mise au pluriel.
La relation entre analyse du discours et contexte mérite d’être observée, décrite, et discutée, eu égard à la variété des configurations possibles.
Jeunes chercheurs et doctorants sont invités à confronter leurs réflexions sur cette problématique : comment utilisons-nous le contexte et quelle place lui réservons-nous dans notre analyse du discours ? Les questions suivantes peuvent être des pistes de réflexion pour les propositions de communication, qui doivent nécessairement s’appuyer sur des corpus précis :
• Le contexte : outil méthodologique ou réalité extérieure à l’analyse ?
• Quel contexte choisir et quelle validité en attendre ?
• Quel est le degré de prise en charge du contexte par l’analyste ?...

Comité d’organisation : Marion Sandré, Stéphane Riou et Harold Guerrero

Comité scientifique : Chantal Charnet (UM3), Catherine Détrie (UM3), Georges Kleiber (Université de Strasbourg II), Dominique Maingueneau (Paris XII), Sophie Moirand (Paris III), Marie-Anne Paveau (Paris XIII), Jeannine Richard-Zappella (Université de Picardie), Laurence Rosier (Université Libre de Bruxelles), Robert Vion (Université de Provence).

Publication

Sandré M.(éd.), 2009, Analyses du discours et contextes, Limoges : Lambert Lucas (220p.). disponible ici.

Contributions de Sophie Anquetil, Laura Calabrese-Steimberg, Vera Delorme, Julie Denouël-Granjon, Estelle Dubreil, Rose-Marie Gerbe, Sylvie Housiel, Catherine Kerbrat-Orecchioni, Mathilde Levesque, Audrey Mazur Palandre, Eleni Mouratidou, Cécile Petitjean, Katia Prod’homme, Stéphane Riou, Marion Sandré, Justine Simon, Céline Vermeulen, Sophie Weverbergh.

Le Ve colloque Jeunes Chercheurs en balladodiffusion

Le colloque est également entièrement disponible en vidéo sur la plateforme de balladodiffusion Parole de Chercheurs.

Lien vers CJCPrax2007 sur Parole de chercheurs

.


IVe Colloque Jeunes Chercheurs Praxiling

De la langue au discours : l’un et le multiple dans les outils grammaticaux

Montpellier, CNRS, 26 et 27 mai 2005

Descriptif

L’étude des outils grammaticaux pose la question sémantique de l’un et du multiple. L’imparfait, par exemple, est généralement considéré comme un temps du passé d’aspect sécant. Si cette valeur sémantique se reconnaît sans peine dans un énoncé comme : « Il neigeait », on a bien plus de mal à la percevoir dans le système hypothétique, par exemple dans une phrase comme : « S’il neigeait demain, j’irais à la montagne », ou encore dans une tournure optative telle que « si seulement il pouvait neiger ! » On constate ainsi, au moins en discours, la présence apparente de la polysémie. À un niveau plus général, l’unité sémantique d’un signifiant grammatical ne serait-elle alors saisissable qu’en langue ? Se réduirait-elle ainsi à une pure abstraction qui s’actualiserait en discours dans des sens multiples ? Ou bien la polysémie existerait-elle aussi en langue, contredisant l’unité de la forme du signifiant ? À moins que la variation constatée ne soit qu’un leurre, masquant une invariance opérant tant au niveau de langue qu’à celui du discours. Dans ce cas, comment expliquer la multiplicité des sens en discours ? Tient-elle à une action du co(n)texte ? Celui-ci filtrerait-il certains traits du sémantisme de base au détriment d’autres ? Ou bien le sémantisme de base subirait-il une (des) déformation(s) ? Des neutralisations ? Des enrichissements ? Ou encore l’impression de polysémie serait-elle la conséquence de l’interaction des éléments du co(n)texte, chacun conservant son sémantisme propre ? Quelles peuvent être les conséquences des diverses théorisations dans le domaine de la linguistique appliquée ?
Telles sont les questions qui, dans une perspective élargie à tous les phénomènes linguistiques qui relèvent de la grammaire de la langue, ont été débattues au cours de ce colloque.

PDF - 126.7 ko
Programme du colloque 2005

Comité d’organisation : G. J. Barceló, A. Lauze, S. Osman Abdallah et A. Patard

Comité scientifique : J.-M. BARBÉRIS (UMR 5191 ICAR Praxiling, Montpellier III), J. BRES (UMR 5191 ICAR Praxiling, Montpellier III), C. DAVID (Département des études anglophones, Montpellier III), H. LIEUTARD (RedÒc, Montpellier III), A. NOWAKOWSKA (UMR 5191 ICAR Praxiling, Montpellier III), S. SARRAZIN (Département d’Espagnol, Université Montpellier III), P. SIBLOT (UMR 5191 ICAR Praxiling, Montpellier III)

Publication

Lauze, A., Barceló G. J., & Patard A. (Eds.)(2008). De la langue au discours : l’un et le multiple dans les outils grammaticaux. Montpellier, France : PULM. Disponible ici.

Contributions de G. J. Barceló, C. Bernez, N. Castaldo, B. Chazarain, J.-C. Chevalier, M.-E. Damar, D. T. Do-Hurinville, S. Farge, S. Hamon, L. Lansari, A. Lauze, L. Miladi, J. Moreira de Oliveira, A. Patard, R. Talbi et F. Tharaud.


Colloque Jeunes Cherheurs Praxiling

La nomination : quelles problématiques, quelles orientations, quelles applications ?

Montpellier, CNRS, 16 et 17 janvier 2004

Descriptif

Les jeunes chercheurs se sont confrontés à la problématique de la nomination en sollicitant différentes approches linguistiques et discursives à partir de positionnements théoriques différents. Le colloque, dans la lignée du précédent colloque de 2003 (Dialogisme et nomination) avait également pour objet de renforcer les liens entre les chercheurs concernés par des questionnements épistémologiques sur le sens, en lexique comme en discours.

Comité d’organisation : F. Dufour, E. Dutilleul-Guerroudj, B. Laurent

Comité scientifique : J-M Barbéris, S. Branca-Rosoff, J. Bres, H. de Chanay, C. détrie, S. Leroy, S. Moirand, P. Siblot

Publication

Dufour, Dutilleul-Guerroudj, Laurent (Ed.), 2004, La nomination : quelles problématiques, quelles orientations, quelles applications ?, Presses de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, Montpellier, Praxiling, Collection Langue et praxis, 240p. disponible ici.

Contributions de H. de Chanay, C. Duteil-Mougel, E. Defay, F. Fichard, M. Rangel-Vicente, Y. Chevalier, F. Dufour, E. Dutilleul-Guerroudj, B. Laurent, K. Morim, G. Cislaru, O. Guérin, M. Véniard, P. Frugoni, P. Merlet, E. Née.

Ce recueil d’articles s’ouvre par une problématisation autour de la question nomination/dénomination, présentée par Siblot. L’article de De Chanay conduit ensuite à examiner la nomination dans sa dimension énonciative et dialogique. Les articles des jeunes chercheurs interrogent alors plusieurs problématiques : la nomination et l’évolution/stabilisation du sens, avec les travaux de Cislaru, Guérin et Véniard, ceux de Née, et ceux de Frugoni et Merlet ; la nomination dans les stratégies discursives, plus particulièrement chez Duteil-Mougel, chez Morim et chez Defay ; la nomination comme expression d’un positionnement, travaillée par Pernet, Fichard, et par Dufour, Dutilleul-Guerroudj et Laurent ; enfin, la catégorisation opérée par la nomination, étudiée notamment par Rangel-Vincente et par Chevalier. En conclusion, Leroy opère une synthèse des principales questions soulevées durant ces journées par l’étude de la nomination, et propose des axes de réflexion pour des travaux futurs.


Colloque Jeunes Cherheurs Praxiling

Dialogisme et Nomination

Montpellier, CNRS, 7 et 8 mars 2003

Comité d’organisation : A. Cassanas, A. Demange, B. Laurent, A. Lecler

Publication

A. Cassanas, A. Demange, B. Laurent, A. Lecler (éd.), 2005, Dialogisme et nomination, PULM : Montpellier, Langue et Praxis. disponible ici.

Contributions de Jacques Bres, Paul Siblot, Sophie Moirand, Armelle Cassanas, Aude Demange, elise Dutilleul-Guerroudj, Bénédicte Laurent, Aude Lecler, Marie Veniard, Georgeta Cislaru, Sisko Jaakkola, Laetitia Menuet, Pauline Merlet, Tomonori Okubo, Laarem Guidoum, Montserrat Rangel Vicente, Olivia Guérin, Paola Frugoni, Nathalie Auger, Michelle Lecolle, Christine Fèvre-Pernet, Mariane Eggert de Figueiredo, Aude Lecler.

Ce volume rassemble les actes du IIIe colloque Jeunes Chercheurs organisé par la FRE 2425 C.N.R.S., anciennement U.M.R. 5475 C.N.R.S., Discours, textualité et production de sens, à l’Université Paul-Valéry, Montpellier III. Le choix de la thématique s’est porté sur l’articulation entre les concepts de dialogisme et de nomination. Issu des travaux de Bakhtine, le concept de dialogisme repose sur le constat que l’énoncé laisse entendre d’autres voix que celle de l’énonciateur principal. Toute énonciation est vue comme une réponse consciente ou non à d’autres énonciations, actuelles ou virtuelles, antérieures ou à venir. Aussi l’énoncé n’est-il pas le produit d’une seule instance mais de plusieurs. Cette pluralité des instances énonciatives a été problématisée par différentes approches. Les récents travaux de Moirand, Sériot et Siblot déplacent le cadre d’observation des faits dialogiques en le recentrant sur les unités nominales. En cela ils font écho à la réflexion bakhtinienne qui voyait dans les mots le lieu premier du conflit entre les voix énonciatives, mais ils concentrent leurs observations sur un seul des constituants du lexique : le nom. En proposant le concept de nomination, l’attention est attirée sur l’analyse discursive et processuelle du nom, prenant en compte l’ensemble des paramètres -contextuels. Cette descente dans l’arène nominale a permis de faire avancer la réflexion sur les questions suivantes : l’utilisation du dialogisme à des fins idéologiques, le dialogisme nominal abordé du point de vue de la sémantique argumentative, la nomination dans un processus de contextualisation interculturelle ou pédagogique et enfin la dimension dialogique de la nomination figurale, du nom de marque et des structures discursives de la doxa. On trouvera à l’intérieur de ce recueil, outre l’intégralité des communications, l’article issu de la conférence inaugurale de Sophie Moirand, ainsi qu’une postface dans laquelle Paul Siblot développe quelques questions inhérentes à la problématique de la nomination à partir d’un point de vue praxématique.


IIe Colloque Jeunes Cherheurs Praxiling

Aspects de la prédication

Montpellier, CNRS, 23 et 24 mars 2001

Publication

Sarah Leroy, Aleksandra Nowakowska, (coord.) (2002), Aspects de la prédication.

Aspects de la prédication (Recueil coordonné par Sarah Leroy, Aleksandra Nowakowska, éd.), 2002. Ce volume rassemble les actes du second colloque jeunes chercheurs organisé par l’U.M.R. C.N.R.S. 5475 Discours, textualité et production de sens, à l’Université Paul Valéry, Montpellier III. Le choix d’une thématique resserrée autour de la notion de prédication s’écarte de la pratique habituelle de ce type de colloque. Mais au vu des communications présentées, il apparaît que ce choix un peu risqué était le bon. Trois conférences de chercheurs confirmés posent un cadre historique et définitoire de la notion. Les articles de plus jeunes chercheurs, venus d’universités françaises ou étrangères, reprennent de façon critique la problématique de la prédication à partir d’interrogations propres à leur champ de recherche. Ces approches croisées permettent de confronter la répartition traditionnelle de la phrase en sujet et prédicat à la notion dynamique de prédication, dans ses aspects syntaxiques bien sûr, mais aussi sémantiques et discursifs. Leurs questionnements s’appuient sur des données écrites et orales, en français ou dans une perspective contrastive ; ils abordent la prédication au niveau de la phrase par le biais de constructions caractéristiques, ainsi qu’à celui du lexique à partir de la notion de prédication nominale. Le recueil des communications est complété par un compte rendu des échanges scientifiques et des tables rondes qui ont animé ce colloque. On espère que la vitalité de ces « jeunes chercheurs » est également porteuse de la dynamique de nouvelles recherches. Mots-clés : Lexique-Nomination-Phrase-Prédication-Syntaxe [ISBN : 2842694821], 351 p., 10 €


Ier Colloque Jeunes Cherheurs Praxiling

ÉDJR’99, Discours, textualité et production de sens. États de la jeune recherche

Montpellier, CNRS, 1/9/1999

Descriptif

L’Université Paul Valéry, Montpellier III, a accueilli le 9 janvier 1999 son premier Colloque Jeunes Chercheurs. L’objet était de confronter problématiques et analyses extraites de thèses de doctorat en cours. La rencontre, tenue à l’initiative de doctorants de l’ESA CNRS 5475, a mis en dialogue des travaux de jeunes chercheurs de la Formation Doctorale de Sciences du Langage et du Département d’Occitan de l’Université. Quatre thématiques complémentaires rassemblent les contributions ici présentées. Elles touchent aux fonctionnements et aux modes de fabrication discursifs observés sur des corpus variés, aux procès de production du sens dans le domaine lexical, envisagés sous plusieurs angles, à la description phonologique et sociolinguistique d’aspects dialectologiques et représentationnels de la langue d’oc, à certaines des manifestations spécifiques de l’écriture poétique occitane. On trouvera, distribuée en ces réflexions croisées, l’actualité d’une jeune recherche qui s’efforce de souscrire aux exigences scientifiques des domaines de spécialités et tend aussi à favoriser l’échange pluridisciplinaire, indispensable au renouvellement et à la vitalité de toute science.

Comité d’organisation : L. Fauré (coord.), A. Bessac, J.-F. Courouau et S. Leroy

Comité scientifique : J.-M. Barbéris (Praxiling ESA 5475 CNRS, Montpellier 3), H. Boyer (Dipralang, Montpellier 3), S. Branca-Rosoff (Gars, Aix-Marseille 1), J. Bres (Praxiling ESA 5475 CNRS, Montpellier 3), A. Coïaniz (Dipralang, Montpellier 3), C. Canut (Dipralang, Montpellier 3), P. Dumont (Dipralang, Montpellier 3), C. Détrie (Praxiling ESA 5475 CNRS, Montpellier 3), J.-C. Forêt (RedÒc ESA 5475 CNRS, Montpellier 3), P. Gardy (RedÒc ESA 5475 CNRS, Montpellier 3), R. Lafont (PR. émérite, Montpellier 3), F. Madray-Lesigne (Dyalang ESA 1064 CNRS, Rouen), P. Martel (RedÒc ESA 5475 CNRS, Montpellier 3), B. Maurer Dipralang, Montpellier 3), J.-M. Prieur (Dipralang, Montpellier 3), P.-Y. Raccah (Praxiling ESA 5475 CNRS), P. Sauzet (Paris 8), P. Siblot (Praxiling ESA 5475 CNRS, Montpellier 3), A. Viaut (TIDE UMR 6588 CNRS, Bordeaux 3).

Publication

Fauré, L., Bessac, A., Courouau, J.-F. et Leroy, S. (1999). Discours, textualité et production de sens. États de la jeune recherche, Presses de l’université Paul-Valéry, Montpellier 3, 262 p.. disponible ici.

Contributions de A. Bessac, F. Péréa, L. Fauré, M. Pernet, N. Auger, S. Amedegnato, A. Régnier, T. Pikitchian, S. Leroy, A. Nowakowska, N. Quint, H. Lieutard, M.-A. Châteaureynaud, J.-F. Courouau, P. Escudé, A. Gardette, M. Fraisse, M.-J. Verny..

Présentation de P. Siblot et de Ph. Martel

Préface de R. Lafont

Postface de L. Fauré, A. Bessac, J.-F. Courouau, S. Leroy

Distribution des contributions :

  • Travaux de linguistique générale
  • fonctionnements et construction du discours
  • production de sens, lexique et catégorisation
    Recherches en domaine occitan
  • approches de la langue occitane
  • problèmes du texte occitan